Offrir une peinture

55,00 € l'unité Cellule 3

diaporama je crois que j't'aime encore sur la chaine youtube

Votre panier

Le panier est vide

Download musique Bruno

Blog peinture

2009 le début

16-01-2009
Bon il est temps ici de faire un nouveau post sur ce blog qui n'en serait plus un autrement.
Je profite facilement qu'une nouvelle année soit passée par là pour vous souhaiter une année 2009 douce, heureuse et sans effort, oisive , pleine de sexe, de peinture et qu'elle soit l'accomplissement positif de toutes les frustrations de l'année 2008. Il y a donc de l'espoir qu'elle soit bonne.

Moi je pense qu'elle sera riche d'enseignement et même dans mes plus noires pensées j'imagine qu'il restera l'espoir que demain ne sera pas pire. Donc tout ne va pas trop mal. Et je ne nourris aucun regret pour le temps passé comme toutes les années précédentes
Certes la crise n'a pas fini de prendre son essor et je m'en inquiète par ailleurs mais certainement  l'art y trouvera son compte si je pense que les plus grandes oeuvres sont issues de la douleur plutôt que de la félicité comme je le dis parfois.

bites 2009

A part ça, je rentre ce soir  d'un vernissage d'une de mes rares expositions :
Que dire si ce n'est que je suis content du rendu de mes peintures sur les murs sombres et décatis du bar qui les accueille.
Aussi bien que quand je faisais un concert dans l'arrière salle d'un bar rock de quartier. La bière était bonne autant que le public  ....
Je remercie tous les présents ainsi que les absents qui avaient une bonne excuse.
j'aime bien l'idée qu'on soit tous célèbre un soir. A  qui le tour ?

2009 va être passionnante.

Exposition Josepha à Lyon

27-11-2008
Je suis allé hier au vernissage de l'exposition de l'artiste Josepha qui se tient à Lyon du 26 novembre au 5 janvier 2009 à la galerie « artclub gallery » place Bellecour. J'ai pas regretté, j'ai bien aimé.
Le travail de l'artiste à base de résine ou de bronze est plus que sympas. Ses nanas en petites tenues avec des gros culs sont très séduisantes. Les couleurs sont flashies, l'esprit un peu racoleur mais il y a, grâce à une recherche poussée sur le déséquilibre des corps un petit plus qui permet d'adhérer très vite au monde de Josepha.
Ces sculptures sont de celles dont je me dis que j'en aurais bien une chez moi.

Mais bon voila, le travail de Josepha n'est pas à la portée de toutes les bourses.
Les prix s'échelonnent entre  4000 € et 20 000 € environ, j'ai pas retenu avec précision les chiffres, suivant les pièces.
Ok, l'art ne fait bien sur pas partie de l'économie réelle (terme à la mode ces derniers temps), tant pis pour moi.

Pour l'anecdote, une nana de la galerie me voyant intéressé me branche et me dit que l'artiste est célèbre  et que si je veux acheter, des facilités de paiement sur 48 mois sont consenties.....:-)

Mais l'art doit il faire partie d'une économie basée sur la spéculation ?
Je ne sais pas si les p'tites nanas de Josepha sont chères ou pas. Les prix annoncés me semblent tellement déconnecté de ma réalité que je ne me prononce pas.
C'était juste pour dire que je me suis couché hier soir  en me posant des questions sur la valeur de l'art en général....et sur mes dessins en particulier.
Oui oui je sais, c'est un vieux débat.

Exposition JosephaExposition JosephaExposition Josepha
N'hésitez pas à aller visiter l'expos quand même....il faut juste ne pas regarder les prix pour continuer de réver que l'art est une bien belle chose.

The show is going on Mr OBAMA

05-11-2008


Obama as unicornUn « post » rapide pour relever la victoire du nouveau président des EU ce jour. Tout un symbole cette élection. Eclatante victoire. Historique c’est sûr.
Les artistes, à leurs arts, leurs pinceaux, leurs burins, etc. pour graver dans la pierre cet évènement !

Comment ne pas être ravi à l’annonce du résultat ?

D’ailleurs à ce sujet je suis étonné de voir qu’en France un vrai engouement pour Barack Obama s’était manifesté à tous les niveaux de la société pendant la campagne.
Après avoir grassement élu un président dont les idées sont plus dans la foulée d’un Georges Bush, je me demande si cette ferveur manifestée  pour l’élection d’un candidat démocrate aux EU n’a pas valeur de message politique pour nos actuels dirigeants ?

Je suis étonné donc mais encore une fois content.
Jouissons de l'instant et restons vigilant pour la suite.

 

La prochaine étape, l’élection en France d’une femme issue de l’immigration ? Chiche.

obama embrace the crowd

Cassandre

08-10-2008
Dans mon dernier "post" , je parlais de la "chute des bourses" et j'en venais à regretter que les peintres ne soient pas plus engagés dans leurs peintures en regard de l'actualité. Je n'avais pas trouvé alors d'oeuvres semblant assez critiques à mon goût.
Mea culpa, je ne devais surement pas chercher comme il faut car des peintures engagées il y en a.
Il suffit de regarder par exemple certaines oeuvres de George Tooker pour voir que le propos en est grinçant.....
Le peintre allemand Robert Koehler avec son tableau la grève était lui carrément dans le reportage social...

Sinon je continue sur l'actualité des bourses qui à force de chuter provoque un krach

Pas la peine de  jouer les Cassandre, la crise est déjà là. C'est la merde à tous les niveaux de notre système économique et social. Et j'imagine qu'on s'y enfoncera encore jusqu'au cou ...voire plus...
Mais si je devais vraiment jouer les oiseaux de mauvaises augures, je dirais que la guerre serait la suite logique pour relancer le business mondial.
Cela s'est déjà vérifié par le passé.
Mais je ne suis pas expert en prédiction, je ne suis pas économiste.

the strike - Robert Koehler

 Robert Koehler - The Strike

La situation actuelle me fait me poser plusieurs questions que je note en vrac pour avoir le temps d'y réfléchir quand je les aurais oubliées 

sweptaway - blake- flynn

 Blake Flynn  - Swept  Away

D'abord, pourquoi cette crise provoque-t-elle tant d'émois quand elle ne devrait être perçue que comme la consécration des valeurs appliquées du capitalisme ?
Car si j'ai bien compris depuis que je suis tout petit, le capitalisme, c'est la loi de la jungle, la loi du plus fort, la loi de "je contourne la loi pour gagner plus", la dérèglementation à tout crin, le gagner plus pour gagner plus, le pousse toi d'la que j'm'y mette...le tar ta gueule à la récré plutôt que la mise en commun des ressources pour vivre mieux.

Après la crise, verra-t-on des puissants encore plus puissants qui continuerons à expliquer que le but de la  vie c'est d'amasser le plus de blé possible même si ce blé ne doit jamais être mangé même si ce blé doit pourrir sur pied et la main sur le coeur  nous certifier que la morale est respectée ?
Sûrement.

 

George Tooker - Government Bureau

 George Tooker - Government Bureau

Autre question naïve :
D'où sortent tous ces milliards que les états, les banques centrales annoncent débloquer à tour de bras et qui sont censés sauver le sytème quand ces mêmes états, les plus riches,  ne sont  pas foutus depuis longtemps  de résoudre le problème de la faim, de la misère dans le monde pour des raisons de budget ?

Est ce que proposer de sauver le capitalisme vacillant par l'intervention de l'Etat n'incitera pas ce système économique à  spéculer sur tout cet argent qu'on lui promet pour l'excuser d'avoir merdé et lui permettre de continuer ?

La chute des Bourses

22-09-2008
j'ai vu, j'ai lu des choses passionnantes ces dernières semaines :
J'ai appris par exemple que les bourses pouvaient chuter tellement fort que le capitalisme s'en trouvait tout ébranlé. j'ai découvert  que cette délicate situation provoquait un émoi certain comme jamais auparavant ou presque auprès des golden boys et autres "décideurs" de la finance mondiale....
Toutes ces personnes se seraient-elles trop faites des couilles en or :-), ceci expliquant la chute des susdites ?

Sans hésiter devant un sujet aussi cochon je me suis demandé si les arts graphiques et surtout  les artistes qui les animent pouvaient par le passé ou aujourd'hui avoir anticipé l'affaire.
J'ai cherché dans ma modeste mémoire (pour ce que j'en savais),  j'ai cherché sur internet, sur les moteurs de recherches les plus connus....je suis remonté jusqu'à des temps reculés où le socialisme politique se proposait d'être une critique virulente et crédible face au capitalisme d'alors.... des temps lointains.
Mais voila, jai du rater les artistes que je recherchais fébrilement . Je n'ai rien trouvé de passionnant  chez les peintres d'antan ou d'aujourd'hui. La politique n'est pas leur sujet de prédilection (moi le premier). A croire qu'il est  plus difficile de dessiner sa rancœur, sa hargne, ses opinions politiques que ....l'amour, les biches au fond des bois, des femmes nues au kilomètre ou toutes les plaisantes conneries surréalistes qui nous passent par la tête.
Le monde de la musique, du cinéma....me semble plus engagé.
Bon. Je vous montre quand même et en en vrac ce que j'ai trouvé sur le sujet.
D'abord une image de Laurie Lipton qui malgré tout illustre bien mon propos je trouve :

 

laurie lipton

 

Puis une autre, j'ai eu du mal à choisir, de Jacques Tardi qui (d'après moi) arrive à parler "crûment" de politique avec art :

 

jacques-tardi.jpg

 

Pour finir la plus célèbre des peintures de Giuseppe Pellizza da Volpedo "Il Quarto Stato" représentant le prolétariat en marche au début du XX siècle.

 

il quarto stato - Giuseppe Pellizza da Volpedo